Motivation, quand tu nous lâches…

J’écris mon titre et je rigole toute seule. « Je devrais peut-être passer au Drive pour en prendre un peu pour ce soir, de la motivation… ». Si parfois rien ne m’arrête, focalisée sur mon plan de nutrition et mon calendrier d’entrainement, j’avance, par moments, je vous avoue que la motivation, je la perds en cours de route. Vous savez, sortir du travail, récupérer les bambins à la crèche (ou à l’école…), allez faire les courses, rentrer, tout débaler, tout ranger, le bain des petits, le ménage, le repas du soir, …. bouhhh…. (et j’ai pas fini !), c’est plus facile de se poser tranquillement et souffler, que de faire une séance de sport. Et alors, quand ça dure sur 1… 2… 3 semaines, c’est la cata. Alors comment trouver la motivation quand elle n’est pas au rdv ? Voici quelques astuces, que j’utilise (très) régulièrement.

image
Image courtesy of Serge Bertasius at Freedigitalphotos.net

 

Pourquoi je le fais ?

Toujours se rappeler pourquoi on a commencé. Ne pas perdre cette raison de vue permet de rester concentré et focalisé. Moi, c’était pour perdre ce bidon d’après les jumeaux. Mais aussi pour tout un tas d’autres raisons aussi futiles qu’inavouables : parce que je veux être à l’aise sur la plage cet été en maillot, parce que je veux crâner avec mon corps de bombasse, pour me dire « j’ai réussi » et être fière de moi…

Qu’importe la raison qui vous a poussé à vous lever un matin et commencer ce long travail, quand vous vous senez démotivé, repensez-y. Quelque chose que j’ai fait pendant longtemps, je note mon objectif quelque part ou je peux le voir plusieurs fois par jour. Au fur et à mesure, vous vous en imprègnez, et vous connectez votre esprit avec cet objectif. C’est de l’autosuggestion, méthode Coué…

 

Trouver un modèle

Quelqu’un que vous admirez, pour son travail, pour son parcours, quelqu’un qui vous inspire. Inspirez-vous des réussites de cette personne, suivez ses conseils, sa méthode. Comme un bébé à qui vous voudriez apprendre à marcher, mettez vos pieds dans ses pas ! Si vous pouviez rencontrer cette personne un jour et lui parler, être en mesure de lui dire fièrement: « Tu m’as inspiré, regardes ce que je suis devenu ! » Avoir un modèle aide aussi à visualiser son objectif, il devient réel, et donc potentiellement atteignable. Comme quand vous étiez petit, collez un poster de votre modèle ou mettez une photo en fonds d’écran sur vos PC, tablettes, téléphone portable.

 

Positif (mindset)

image
Image courtesy of Stuart Miles at Freedigitalphotos.net

Un état d’esprit positif ! Le succès n’est pas une longue ligne droite. Au contraire, c’est plutôt une succession d’échecs, qui feront qu’à force d’essayer et de recommencer, vous parviendrai à atteindre votre but. 3 pas en avant, 2 en arrière. Ne vous lamentez pas sur ce que vous n’arrivez pas à accomplir, ou sur ce que vous avez râté. Pensez plutôt à ce que vous ferez pour atteindre votre objectif. En fitness encore plus, parvenir à ce corps sculpté dont vous rêvez est un travail de longue haleine. Si certains y arrivent en 1 ou 2 ans, d’autres mettent des années avant d’avoir ce résultat, et le conserver est tout aussi difficile. C’est du travail ! Travail et nutrition, mais aussi beaucoup de sacrifices, qui feront votre fierté plus tard. Vous en c…z aujourd’hui, pour mieux apprécier demain ! Nous sommes des athlètes, pour avoir une médaille un jour, il faut s’entrainer pendant des années ! Et avant tout, y croire ! Vous croyez que vous pouvez le faire, alors vous le ferez !

 

Petit à petit

Vous avez défini votre objectif principal, vous savez à quoi vous voulez ressembler, le poids que vous voulez peser, la silhouette que vous voulez avoir. Maintenant, il faut mettre en place le plan d’action qui va vous permettre, étape par étape, d’avancer vers ce but. Définir ces étapes intermédiaires est important. Par exemple, pour apprendre à marcher quand vous étiez bébé, vous avez rampé à quatre pattes, puis mis debout en vous aidant d’appui, vous êtes tombé de nombreuses fois, et enfin, vous avez marché. En fitness (et en règle générale, dans toute ce que vous entreprendrez), c’est pareil. Fixer des étapes intermédiaires aide à garder le cap, car à chaque palier franchi, vous avez la satisfaction d’un but atteint. Et cette satisfaction vous booste, vous donne la gnac, vous motive pour le pallier suivant.

 

Motiver… les autres

Faites pour les autres ce que vous aimeriez qu’ils fassent pour vous. Un encouragement, un mot (ou un smiley ) et la flémmite aiguë (se dit de quelqu’un qui est atteint de flemme, à un stade avancé) prend la porte à grands coups de pieds dans le derch. La copine, le mari, les enfants, impliquer vos proches dans votre transformation et vous verrez que tout se mettra en place pour que vous atteignez ce but qui vous tient à cœur. Perdre du poids, vous galber, prendre du poids (sainement), hors de question que vous regardiez les autres s’empiffrer de choses qui vous font envie, et auxquelles vous avez peu de chance de résister. Ne tentons pas le diable ! Alors, pour les repas, tout le monde mange pareil, quitte à aménager un peu. Pour le sport, on s’organise pour vous dégager vos 30-45 minutes pour vos entrainements. Si vous êtes seule, une copine, un meilleur ami pour vous accompagner à la salle, ou donnez rdv un votre partenaire de muscu… De cette façon, vous vous motiverez l’un l’autre.

 

Voilà, j’espère qu’au moins l’une de ces astuces vous aidera à rester focalisé sur votre objectif. Si en lisant cet article, je réussi à vous aider à aller cherche la force « mentale » qui est en vous, ce sera une victoire, pour vous et moi. Et vous, quels sont vos trucs pour trouver le courage quand vous n’avez pas envie… ? Qu’est qui vous met un coup de pied quand vous vous dites « j’le ferai demain ! »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s